750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
lescookingdecookie.overblog.com

La blette : l'épinard du pauvre, qui sait tout faire!*

9 Octobre 2012, 16:27pm

Publié par Cookie

Samedi, chéri, la naine et moi allons au marché, comme tout bobo des villes qui se respecte. Sauf qu'on était samedi, en principe, le bobo day, c'est dimanche.

Bref, passons sur cette tragique erreur de goût. Au marché, forte de mes nouvelles résolutions locavores (encore un terme bobo-chiant pour dire "je consomme local et je paie 2 fois plus cher mais je suis super fière de mon engagement éco-responsable"), je vais uniquement vers les étals des producteurs régionaux, et snobe avec superbe ceux qui importent d'autres régions, ou pire! d'autres pays. ouh c'est moche et tellement pas écolo. Désormais, je me sens le droit de donner des leçons de bien-consommer. Cécile D. je postule à la médaille de l'ordre du mérite. Quoi? Je m'habille en made in China ou India? boh...

Trêve de disgression. Mon petit producteur local repéré, je découvre la vie des légumes. Tiens, ils sont plein de terre et il y en a même qui sont franchement moches, biscornus et pas tout ronds et brillants comme chez Camouf. J'ai l'impression d'acheter vrai, me jure que plus jamais je n'irai me pervertir dans une grande surface anonyme... Tiens, ce truc marrant avec des grandes feuilles et un bulbe tout blanc c'est quoi? des blettes ma p'tite dame. Là, le producteur me jette un regard sérieusement dubitatif. Peut-être que je n'aurais pas du mettre ce super Tshirt Chlo-hé corail, un peu trop reflexion faite. J'ai l'impression d'être une citadine en vacances à St-Tropez, qui s'emerveille de rien avec ses K-Jacques locavores. Je ravale ma fierté et prend mon air le plus gentil pour obtenir plus d'explications, parce que là, je vais pas bien loin... Pour info, la blette c'est genre LE légume local, avec les dessous de tables, en argent liquide s'entend, pas pour les verres.

Re-bref, je découvre que dans la blette, tout est bon, même la tête. Je décide donc d'acheter et de tenter de cuisiner la b(l)ête. ohohoh

 

PREPARATION DE LA BOTTE DE BLETTE

  • Tout d'abord, qu'on lui coupe la tête à cette blette! On sépare les feuilles vertes du corps blanc. On nettoie bien soigneusement. C'est plein de terre ces trucs là. Sous vide finalement, ça va plus vite...

  • Mettre ensuite dans 2 casseroles d'eau bouillante salée les feuilles vertes / le corps blanc. Pourquoi pas ensemble? C'est vous qui voyez, mais le vert se transforme en sorte d'épinards, alors que le blanc finit par ressembler à des salsifis, et que tout mélangé, faut trier après. Et bof...

  • Laisser "blanchir" (c'est comme ça qu'on dit apparemment quand on est un pro, avec un peu de simplicité ça veut dire : laisser cuire jusqu'à ce que l'ébullition reprenne) 15 bonnes minutes, jusqu'à ce que les feuilles soient rabougries (... comme des épinards, bravo, ça suit bien au fond de la classe) et que le blanc soit de son côté transparent.

  • Egoutter les 2 à la passoire (séparément toujours... l'attention se relâche!) et on essort littéralement les feuilles vertes avec ses mimines.

Avec ces 2 versions de la blette, j'ai tenté 2 recettes issues de ma petite tête (on appréciera les rimes).

 

OMELETTE DE BLETTE EN FETE VERSION FEUILLES VERTES (facile - 4 personnes - 20 min)

Ca donne quoi alors ce vert? et bien ça ressemble drôlement aux épinards, mais avec un goût plus doux. Je me dis que je devrais réussir à berner la Naine. Comme on le sait, la Naine est un nain. Les nains n'aiment pas les épinards. Ma naine n'aime donc pas les épinards. C'est d'un sofisme enfantin. Bon, elle n'aime pas non plus la feuille de blette. Un échec cuisant répandu en spray sur mon T-Shirt Chlo-Hé. Bobo a les boules.

 

Ingrédients :

- 4 oeufs

- 1 verre de lait

- Les feuilles d'une botte de blette

- 1 boite de lardons fumés

 

Recette

1. Battre les oeufs entiers avec le lait, sel (pas trop, rapport aux lardons), poivre, pour que le mélange soit bien mousseux.

2. Huiler une poële petit format. J'aime mieux, du coup, l'omelette est bien épaisse et surtout baveuse. (astuce du jour : répartir l'huile, avec un morceau de sopalin plié en 4, sur TOUTE la poële - y compris les rebords).

3. Faire revenir les lardons à feu vif 2 min dans une poële séparée.

4. Verser les oeufs battus et laisser prendre quelques secondes.

5. Rajouter par dessus les blettes, les répartir avec une fourchette histoire que ce soit harmonieux. Ajouter les lardons. Rebelotte on répartit harmonieusement.

6. Laisse cuire à feu très doux. Si on est pressé, on couvre pour que ça cuise plus vite. Et si on est super doué(e) avec ses mimines, on le fait à l'espagnol : on retourne l'omelette à mi-cuisson (je vous expliquerais bien la technique, mais cette recette risque de ne jamais en finir!).

7. L'idéal est de servir l'omelette un peu baveuse, ou froide coupée en petites parts pour l'apéro. A ce moment là, on peut rajouter une demi-tomates cerise sur chaque part, pour que ça fasse joli (et en plus c'est bon, ce qui ne gâche rien vous me l'accorderez).

Variantes :

Rajouter des champignon de Paris, remplacer la blette par des épinards, ajouter du piment d'espelette, de la pomme de terre... Bref, se faire plaisir en mode "En automne je prends 2 tonnes".

 

LA BLETTE EN VERSION GRATIN VEGET' ( 4 personnes - facile - 15 min)

En accompagnement ou plat veggie, ce gratin fait son effet, même avec Chéri qui n'aime pas ce qui ressemble de près ou de loin à un légume. Novateur et vert, encore pire.

 

Ingrédients :

- 2 grosses courgettes pelées et coupées en cubes

- 1 bulbe blanc de blette coupé en petits cubes

- Préparation Beschamel Maïzena (hop, toute prête, on perd pas de temps et ça coûte pas cher)

- 3 jaunes d'oeufs

- 100 gr de gruyère rapé (ou 2 grosses poignées)

- 2 cuillères à soupe de parmesan

 

Recette

1. Faire revenir les courgettes coupées en cube dans une poële beurrée. Saler + poivrer. Faire dorer 10 min (jusqu'à ce que ce soit doré quoi)

2. Ajouter 1/2 verre d'eau, mélanger et couvrir. Laisser cuire à feu doux environ 15 min. Planter un couteau dans un morceau. Si c'est tendre, c'est ce que c'est bon! Légèrement croquant est accepté, si c'est une courgette "paysanne".

3. Ajouter les blettes et réserver ( = laisser de côté hors du feu)

4. Pendant ce temps là, faire une beschamel avec 1/2 litre de lait. Saler + poivrer. Ajouter 3 belles pincées de noix de muscade. Une beschamel doit être épaisse, si c'est liquide, ce n'est pas encore loupé, il faut simplement rajouter des granules de préparation beschamel!

5. Ajouter hors du feu les 3 jaunes d'oeufs, 2 grosses poignées de gruyère, les 2 cuillères à soupe de parmesan.

6. Préchauffer le four à 200° en mode grill haut/bas.

7. Verser dans 4 ramequins le mélange blette + courgettes. Couvrir avec la préparation Beschamel/oeufs/fromage.

8. Le gratin en devenir sera prêt dans 15 min! (vérifier la cuisson avec un couteau. S'il est trempé, laisser encore cuire. Dans l'idéal il doit être à peine mouillé quand on le ressort du gratin).

Au final, ce gratin est très doux, il accompagne très bien les viandes blanches ou poissons. J'ai donc servi avec des escalopes milanaises (maison, va sans dire, on en reparle la prochaine fois!), un vrai régal! Mixé pour la Naine qui a adoré et Chéri m'a regardé avec des yeux d'amour.

En conclusion "on se la pète avec la blette"!

 

 

 

* bon, ok, c'est un peu plus cher que les épinards, mais on peut faire bien plus de choses avec ce côté malabar bi-goût! Aucun gaspillage!

 

L'omelette qui en jette!

L'omelette qui en jette!

Commenter cet article

Blog keel toys, les peluches 14/05/2013 10:17

J'adore!